Yennayer 2017 : la Kabylie ressuscitera la tradition du sacrifice humain



La célébration du nouvel an Amazigh cette année en Kabylie réserve pleins de joyeuse surprises à tous les likeurs de la jeune nation Kabyle. 

En effet pour faire face à l’engouement sans précédents des jeunesses vers les valeurs nationales, et la nécessité vitale d’élaguer les rangs des nuisibles qui font planer le danger mortel de la démocratie, la royauté a pris des mesures radicales. Lors du premier conclave tenu par la royauté dans son nouveau siège flambant neuf, construit sur les terres fraichement acquises dans les territoires de Facebbok, deux propositions étaient soumises au débat. 

Après d’âpres négociations, les sujets du roi ont adopté presque à l’unanimité d’une personne la proposition de ressusciter le sacrifice humain la veille de la fête de Yennayer. Le décret et l’ordonnance d’exécution sont aussitôt écrit de la main gauche, que la droite à apposer le paraphe royal. Ainsi il est décidé en haut et lointain lieux de remplacer le sacrifice de la poule de Yennayer par le sacrifice d’une personne, fanatique ou opposant de préférence. Le génie de la royauté se veut à la fois authentique : en puisant dans la tradition antique amazighe et pragmatique pour divertir le peuple tout en le débarrassant des éléments nuisibles. La deuxième proposition, qui n’était pas retenue malgré le vote à l’unanimité moins une personne, ne manque pas de mordant non plus. Ses prometteurs ont imaginé des combats de gladiateurs, qui verront s’affronter 10 profils contre un opposant. A rappeler que pour les opposants qui sortiraient vainqueurs, une deuxième mi-temps est prévue où ils affronteront les labradors de Konan le celte de Berbérine. 

Comme le théâtre antique de mas Meziane Kezzar n’est pas encore sorti de terre, les votés ont préféré abandonner cette proposition. Suite à ces mesures jugées discriminatoires par les éleveurs de poulets, une grande action de protestation est prévue ce samedi 10 décembre dans toute la Berbérine pour exiger de sacrifier des poules à la place des opposants politique. 

Comme la jeune nation kabyle ne dispose de budget assez conséquent pour faire face à ce genre de grandioses événements, deux sponsors extérieurs sont retenus pour s’occuper de la logistique. Ainsi les Couscousseries Kiftou & Co et les Boucheries halal Bouwaf-tat, spécialiste de la viande rouge depuis 1962 en Kabylie, sont les heureux gagnants de ces contrats de sponsorings. Ces derniers ont promis de mettre à la disposition des autorités suprêmes, les abattoirs et leur personnel. 

Dans le cadre de ces festivités une répétition générale, la population est appelée à une grande marche à la gloire du saint des égorgeurs, ce vendredi après la salat dans les arènes de Vgayet. Les autorités suprêmes ont profité de cette occasion pour adresser à chacun et à chacune une invitation à la grande discipline ce 12 janvier quand ils se rendront dans différents abattoirs et boucheries où se dérouleront les festivités du nouvel an Berbères. Le décret royal a insisté sur la vigilance lors de ces moments critiques lors desquels la jeune nation kabyle est sujette aux convoitises de la main intérieure étrangère.

Pulitzer ur nes3i Zhar

NB

Askunar est un site d'informations fausses qui rélève de la pure fiction, il a été créé dans le seul but de caricaturer l'actualité et lui donner une orientation absurde et comique. Si le ridule ne tue pas, il nous fait bien marrer.

Related

Kabylie 2934516401961569661

Suivez nous

Recents

+ vus

Commentaires

Pop Box

item