KIM JUNG-UN À COMPATI AVEC KBC ET EL WATAN « TAGI D TAƐDIYA »



Le Corée du Nord a désapprouvé, vendredi 24 juin, les pressions que les autorités algériennes exercent depuis quelques jours sur la chaîne de télévision KBC et le quotidien El Watan
 Corée du Nord a désapprouvé, vendredi 24 juin, les pressions que les autorités coloniales algériennes exercent depuis quelques jours sur la chaîne de télévision KBC et le quotidien El Watan. Dans son rapport sur les travaux du congrès du Parti du travail, qui s’est ouvert la veille à Pyongyang, le dirigeant Kim Jong-un a déclaré que les journalistes ont le droit dire ce qu’ils veulent si toutefois cela reste dans le cadre de ce que le pouvoir politique veut bien qu’ils disent. Ce qui est en soi un grand pas pour la liberté d’expression dans un pays où se prononcer sur la météo peut être considéré comme un délit d’opinion.
Kim Jong-un a condamné fermement les dérives du régime colonial algérien estimant que même en Corée du Nord cela n’aurait pas été possible. « Le directeur d’une chaîne de télévision a été placés sous mandat de dépôt ,TAGI D TAƐDIYA » assène-t-il sous les applaudissements des militants venus nombreux pour l’écouter discourir. « Non, non et non!! On ne jette pas le directeur d’une chaîne de télévision en prison. On peut à la limite le traduire en justice mais pas l’incarcérer » regrette-t-il.
Le ministère des affaires étrangères coréen a aussitôt réagi en rappelant l’ambassadeur de la Corée du Nord à Alger en signe de protestation

Source: El Manchar

NB

Askunar est un site d'informations fausses qui rélève de la pure fiction, il a été créé dans le seul but de caricaturer l'actualité et lui donner une orientation absurde et comique. Si le ridule ne tue pas, il nous fait bien marrer.

Related

Actualité 3194462646366493692

Suivez nous

Recents

+ vus

Commentaires

Pop Box

item