BFMTV ANNULE SON FLASH SPÉCIAL ATTENTAT APRÈS AVOIR APPRIS QUE L’ATTENTAT A EU LIEU EN TURQUIE



La chaîne de télévision française d’information en continu, BFM, a annulé un flash spécial dédié à l’attentat kamikaze perpétré hier dans l’aéroport d’Istanbul en Turquie. La rédaction du journal de 21h avait pourtant bien préparé une édition spéciale avec l’aval du rédacteur en chef à qui, détail important, on a omis de dire que l’attentat s’était produit en Turquie. Retour sur un quiproquo journalistique qui ne manquera pas de créer la polémique dans les jours à venir.
Il est 20h45 heure de Paris quand les agences de presse mondiales annoncent un attentat kamikaze en Turquie. Les premiers témoignages recueillis sur place ont fait état de deux fortes déflagrations précédées de tirs d’armes automatiques et suivies d’un mouvement de panique dans la foule. Des images non authentifiées provenant de caméras de surveillance mises en ligne par les médias turcs montrent l’un des assaillants tomber à terre, probablement blessé par balle par un policier, avant de se faire exploser. Un premier bilan est communiqué: 10 morts et d’une quinzaine de blessés. Les journalistes de BFM TV apprennent la nouvelle et ont largement le temps de préparer un flash spécial. Il est 20H50 quand, Julien Bruneau, journaliste à BFM TV, appelle son rédacteur en chef pour prendre l’autorisation de bousculer les programmes de la chaîne. Le rédacteur en chef donne son feu vert. L’équipe s’active pour ficeler le flash avant l’entame du journal de 21h.
Il est 20h58 tout est fin prêt, la rédaction a fini son travail, sur le bandeau défilant de la chaîne on peut lire « Retrouvez notre édition spéciale attentant en Turquie au journal de 21h ». 20h59 le téléphone de la rédaction sonne. Instruction est donnée de tout annuler et de continuer les programmes comme si de rien n’était. Le rédacteur en chef vient d’apprendre que l’attentat en question a eu lieu en Turquie. « Pas la peine de faire tout un flash, annoncez-le juste en bas sur le bandeau, ça fera l’affaire » ordonne-t-il à Julien Bruneau.

NB

Askunar est un site d'informations fausses qui rélève de la pure fiction, il a été créé dans le seul but de caricaturer l'actualité et lui donner une orientation absurde et comique. Si le ridule ne tue pas, il nous fait bien marrer.

Related

International 1176434482150846040

Suivez nous

Recents

+ vus

Commentaires

Pop Box

item